logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

15/09/2015

Famille

 

Les mariages entre frères et soeurs bientôt autorisés en Ariège

Les mariages entre frères et soeurs bientôt autorisés en Ariège

Pour lutter contre la baisse de la natalité dans le département, la préfecture de l’Ariège s’apprête à autoriser les mariages entre frères et sœurs dans ce département rural et peu peuplé, où il est parfois, dans certains villages, difficile de « trouver chaussure à son pied ».

« Nous sommes partis du constat, explique un haut-fonctionnaire de la préfecture, que cette pratique était courante depuis des décennies dans le département. Totalement illégale, elle nécessitait la complicité des secrétaires de mairie. Nous avions donc deux solutions : légaliser la pratique ou sanctionner les fonctionnaires qui bidouillent les livrets de famille. Le problème c’est que si nous embastillons tous les secrétaires de mairie, le parti socialiste va perdre les trois quarts de ses permanents dans le département. Ordre et donc venu de tout en haut de légaliser le mariage entre frères et sœurs, dans ce seul département ».

Pour Ginette et Bastien Roucous, cette décision n’est que justice : « Nous vivons très bien comme cela, explique Ginette, avec mon frère, qui est aussi mon mari. Nos enfants sont également nos neveux et sont à la fois frères et sœurs mais aussi cousins. Je ne vois pas où est le problème et en plus ça simplifie les réunions de famille ! ».

Cette nouvelle mesure devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2016. La natalité ariégeoise devrait en conséquence connaître un boom naturel. La préfecture nous assure en outre que des campagnes seront aussi entreprises pour promouvoir le mariage entre familles qui n’ont aucun lien, ce qui pour le moment n’existe pas dans le département.

Pépa Mié de http://ladechedumidi.com/

26/08/2015

Mais c'est bien sûr!

Thalys – Nicolas Sarkozy révèle qu’il était le Français anonyme qui a tenté de maîtriser le tireur 

World Leaders Attend G20 Seoul Summit - Day 2

Dans un premier temps, ce courageux Français avait tenté de garder son anonymat mais sous la pression de ses proches, Nicolas Sarkozy a admis son geste. Oui, c’était lui qui est intervenu le premier dans le train. Reportage.

« Je ne sais pas si c’était courageux ou stupide mais quand je l’ai eu en face de moi, je n’ai pas clairement réfléchi à exploiter cela à titre électoral » raconte-t-il. « En passant devant les toilettes, j’ai entendu le bruit caractéristique d’une arme à feu que l’on charge » raconte l’ancien président qui préfère ne pas dire d’où il tient une telle connaissance des armes à feu. « Il y a des choses que je préfère encore taire car beaucoup de choses sont encore en jeu ».

D’après lui, il a effectué un geste élémentaire, une triple clé de bras sur le présumé terroriste, et avait la situation en main quand les trois militaires américains en permission sont intervenus. « Ils ont plus fait de mal que de bien, je tenais l’homme à la gorge et ils ont dit qu’il suffoquait, ils m’ont fait lâcher prise, la suite vous la connaissez » ajoute l’ancien maire de Neuilly qui refuse de commenter la tournure des événements. À la question comment François Hollande aurait réagi dans une pareille situation, il se contente de souligner que l’actuel président n’était tout simplement pas dans le train. « Où était François Hollande ? Voilà ce que les Français veulent savoir ».

La Rédaction de http://www.legorafi.fr/

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique