logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

14/03/2015

Les pintades

C'est très rarement que je vais en ville, sur LE boulevard d'Agen, là où se situent les commerces essentiels: boutiques de vêtements (un magasin sur deux), opticiens, banques et c'est à peu près tout. Le reste s'est déplacé au fil des années dans des zones commerciales périphériques. C'est d'ailleurs là que je vais la plupart du temps.

Le centre ville est maintenant une zone piétonne que j'ai empruntée exceptionnellement, et le spectacle de la rue m'a intéressé au plus haut point. En préalable, considérez que j'ai eu le regard de l'ethnologue et non celui du vieux pépé vicelard...

J'ai croisé des bandes, que dis-je des meutes d'adolescentes parcourant d'un bon pas les trottoirs, les jambes et les fesses moulées dans des jeans ultra collants ( ce qui n'est vraiment pas désagréable à l'oeil), le tatouage bien apparent pour certaines, la démarche chaloupée sur des talons d'équilibristes, le rire strident et répété d'autant plus fort que le groupe est important, et...et... le smartphone attaché au bout de la main comme un complément anatomique naturel, sur lequel les regards se posaient toutes les deux secondes. Certaines parlaient avec des écouteurs dans les oreilles. Le plus surprenant, c'est que tout le monde donnait l'impression de se comprendre...Tout ça devant la vitrine de Promod ou Pinky.

Vous me direz: rien de nouveau, c'est un comportement qui a commencé il y a déjà quelques années. Oui, mais moi je vis à la campagne et il y a longtemps que mes filles ne sont plus adolescentes...Donc ça m'a surpris, du moins par la quantité, et j'avoue n'avoir jamais trop remarqué ce phénomène avant mon excursion sur LE boul'.

A mon retour, j'ai cherché par mimétisme mon téléphone portable partout. Il était où il n'aurait jamais du être.

Je n'arrive pas encore à ne pas l'oublier...

adoslili.jpg

(image du Net)

06/03/2015

Sécurité quand tu nous hantes...

Béziers – La police municipale perd le contrôle de son char d’assaut, 35 morts et 23 blessés graves 

small_130215_2

Béziers – Ce qui devait être le fleuron de l’équipement des policiers municipaux de la ville de Béziers s’est transformé en un terrible cauchemar. Alors qu’ils opéraient une patrouille de routine en centre-ville, les policiers ont perdu le contrôle de leur char d’assaut. Le premier bilan est lourd, on parle de près de 35 morts et une vingtaine de blessés graves.

523380211Selon les premiers éléments, le char a brutalement pris de la vitesse avant de s’encastrer dans un immeuble. Mais le véhicule a alors continué sa course folle au travers de plusieurs autres pâtés de maisons, d’immeubles et d’édifices divers, occasionnant de nombreux dégâts dans le centre-ville, comparables à une scène de guerre. Des policiers municipaux ont tenté de reprendre le contrôle de la machine tandis que d’autres officiers tiraient en vain dans les chenilles. Mais sans que l’on sache exactement comment, le char a alors tiré de nombreux obus, provoquant d’autres dégâts et victimes. D’après la police municipale, ceci proviendrait d’une simple erreur de pilotage. « Dans la précipitation, un des policiers municipaux a mal lu le mode d’emploi et a confondu un levier » se borne-t-on à résumer à la mairie – détruite aussi dans l’incident.

Les policiers ont alors coupé le contact et l’engin s’est enfin immobilisé, laissant derrière lui un champ de désolation et de destruction. Robert Ménard s’est rendu aussitôt sur place et a assuré que cela ne changeait en rien sa politique de la ville. « Je vois déjà que nos opposants vont se servir de cette tragédie pour faire preuve d’ingérence dans notre ville » a-t-il commenté. Cependant, certaines voix estiment qu’à ce stade, il se peut que les commandes d’hélicoptères Apache destinées aux gardes-chasse de la ville soient plus encadrées, avec au bout, peut-être, un réel entraînement des équipages embarqués.

La rédaction de Legorafi.fr

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique