logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/12/2018

L'iesseffe

La vie est une éternelle injustice, ce n'est une découverte pour personne...

Moi par exemple: originaire de la caste sociale la plus vile, -parents et grands-parents paysans, ouvriers, réfugiés espagnols- je n'ai eu qu'un seul but dans ma vie: m'extraire de ce milieu pauvre, sans argent, inculte, pour essayer d'atteindre les sommets les plus hauts de notre société.

Pour ce faire, j'ai travaillé comme une brute (j'ai aussi fait un peu travailler les autres...), économisé sou à sou, considérant la moindre rentrée d'argent comme un bonheur sans nom, la moindre dépense comme un deuil. J'ai un peu triché pour gagner (mais pas vu pas pris!) j'ai aussi un peu menti. j'ai privé mes enfants d'une éducation de haut niveau, préférant les inscrire à l'école publique (gratuite) que dans une institution réputée (couteuse). Je n'ai jamais reçu le moindre ami à ma table, ai passé toutes mes vacances chez mes beaux-parents, ai roulé dans des voitures vieilles et polluantes, ai limité ma garde robe au strict minimum et celle de mon épouse idem...Même pas un gilet jaune! Bref, j'ai gratté sur tout dans un seul but: atteindre un niveau social et un état de fortune tel que je serais assujetti à l'ISF. N'est-ce pas le vrai signe de réussite?

Et puis la tuile: cinq mois après son élection, notre nouveau Président (on se demande où il a bien pu aller pêcher cette idée?) supprime cet impôts qui était pour moi la valorisation suprême du travail de toute une vie et sa reconnaissance.

C'est injuste.

Je suis frustré.

Une vie gâchée.

Monsieur le Président, s'il vous plait, rendez-moi mon ISF.

isf.jpg

03/12/2018

La Déesse

Ces derniers jours nous ont donné le spectacle, (traité comme il se doit par les chaînes dites d'informations, ce qui permet d'occulter le vrai problème) de mouvements de foule parfois insupportables lorsqu'il s'agit de destruction de biens privés et collectifs et d'attaque de personnes, en particulier de nos forces de police. Ces violences ne peuvent être excusées, même si l'on comprend que la grande majorité des citoyens ne puisse plus accepter les écrasantes taxes et impôts divers qui pèsent de plus en plus sur les ménages, surtout sur ceux aux revenus les plus faibles.

La colère s'exprime donc!

Mais au vu de certains évènements, on se dit (je me dis...) que tous les Giléjones ne sont pas foncièrement mauvais: un respect républicain louable a permis d'épargner la tombe du Soldat Inconnu, et un reste d'attachement à la beauté a sauvé des flammes une vénérable DS Citroën, place St Augustin.

Ceci est tout un symbole: la DS, voiture des classes aisées dans les années 60 et 70, grosse consommatrice de carburant et pollueuse par naissance aurait dû périr par le feu comme une vulgaire Clio. Mais elle ne représente plus maintenant ce qu'elle était à l'époque, un symbole de la bourgeoisie, elle est aujourd'hui le témoin d'années bénies, de plein emploi, de savoir faire, d'innovation et de beauté.

La DS est l'image d'une époque révolue, d'une société regrettée dont on veut garder quelque part le souvenir...

DS.PNG

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique