logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/12/2015

Langue, langue chérie...

Je lisais récemment un article de Philippe Di Maria dans un "Spécial Céline" chez Lafont Presse, faisant part de quelques réflexions sur le style de l'écrivain.

"La langue française, loin d'être maltraitée, comme on pourrait le penser à priori, est renouvelée, radicalement différente de celle utilisée par les autres écrivains. Une langue bousculée, modifiée, triturée, tordue, distendue et compressée, car tout passe au crible de l'auteur: typographie,troncature des mots, néologismes improbables, dimensions et liens des phrases, rythme de la narration, ponctuation, structure des paragraphes, grammaire, conjugaison, etc."

Je regarde peu la télévision, et quand je la regarde, je vais sur les chaines sport, ce qui m'évite de trop râler sur la nullité des programmes. Les chaines sport ont cette particularité que les commentateurs ne sont pas forcément issus d'écoles de journalisme (quoique ce n'est pas à priori un critère de qualité) mais des milieux sportifs. Le langage utilisé dans les reportages s'en ressent. Pourquoi ceci me fait-il penser à Céline? sûrement la surprise provoquée par certaines tournures de phrases, certains mots, certains accords...J'ai bien sûr conscience de faire offense à L-F. Céline en le mêlant à cette marmelade de mots, mais il ne m'en voudra pas. Il reste possesseur du "Style".

Alors quand j'y pense et lorsque ma tablette n'est pas trop loin, je note!

Petit florilège:

- On se demande comment l'issue du combat peut lui échapper.

- Je dis ça dans la langue des molières.

- Ils ont la possession du ballon.

- La joueuse italienne est très attentif.

- On va évoquer quelqu'un que vous vous souvenez plus du nom.

- Elle avait des traits très masculine.

- Il garde l'offensive, pardon l'offensif.

- Regardez sur cette image comment les échappements bougent beaucoup.

- Il essaye de rapprocher la distance.

- Voila la raison pourquoi on vous en parle.

- Lui, il a un air de ressemblance de François Hollande.

- Il a très bien commencé depuis le début.

- Je remercie à tous ceux qui me soutient au quotidien etc.

- Je vais tout donner et on verra ce que ça donne.

- Toutes les semaines, on arrose 5 à 600 litres d'eau par semaine.

- Je vois mal comment on aurait pu lui déposséder de son titre.

- Les muscles doivent être très musclés.

- Merci à ma famille qui me suivent de loin.

langue,langage,syntaxe,barbarisme,néologisme,accord,conjugaison

(image volée sur le Net)

Commentaires

Bonjour, il fallait que je sois là pour cette note ...
les mots, ...
un soleil incroyable aujourd'hui

Écrit par : Lady Catherine | 19/12/2015

Vos visites sont toujours un grand plaisir.
Amitiés

Écrit par : Serge | 21/12/2015

Quoi de que tu causes? je comprends que la langue des caesar, tu sais comme la sauce

Écrit par : fanfan du fatras | 19/12/2015

Que ton com est inattendu!
Comme quoi, tu vois, il y a des sujets qui peuvent nous rapprocher...
Amitié de Garonne

Écrit par : Serge | 21/12/2015

Tellement vrai ! j'ai bien ri , mais les maladresses , c'est adorable

Écrit par : Mina | 19/12/2015

Je ne connaissais pas votre blog que je visiterai régulièrement.
Votre visite est sympa. A bientôt.

Écrit par : Serge | 21/12/2015

La rapidité des commentations (je m'aligne) ne laisse guère le temps de susciter ce petit goût de peaufiné que l'auteur dispense à une certaine simplicité de langage. Mais elles ont ces fautes de langage le mérite de faire au moins sourire et de ne pas trop prendre au sérieux ce qui s'y prend peut-être déjà beaucoup trop (j'ai l'impression que je ne suis pas très bon français là non plus mais... baf !)

Bises Ami. J'ai bien ri aussi. Bon WE

Écrit par : Monique.C | 19/12/2015

La rapidité des commentations (je m'aligne) ne laisse guère le temps de susciter ce petit goût de peaufiné que l'auteur dispense à une certaine simplicité de langage. Mais elles ont ces fautes de langage le mérite de faire au moins sourire et de ne pas trop prendre au sérieux ce qui s'y prend peut-être déjà beaucoup trop (j'ai l'impression que je ne suis pas très bon français là non plus mais... baf !)

Bises Ami. J'ai bien ri aussi. Bon WE

Écrit par : Monique.C | 19/12/2015

Tu es arrivée tellement à la bourre que tu en as bégayé le commentaire...dans un français approximatif mais compréhensible, ce qui est bien l'essentiel!
Bises Monique

Écrit par : Serge | 21/12/2015

Et moi, de quoi que je cause après ça ?
Oui, parfois, certaines tournures de phrases font sourire. Les gens "croivent" que la langue française est difficile.
Bises d'ici-bas où le soleil a du mal à poindre. (poindre, pas souvent utilisé)

Écrit par : pimprenelle | 22/12/2015

Merci pour tes gentilles visites, et garde le brouillard en bas.
La haut, le soleil poignit hier faiblement... Ah! mais qu'il poigne donc tous les jours!
Bises Pimprenelle

Écrit par : Serge | 22/12/2015

Noyeux Joël !
Ah, zut ! Ça m'apprendra à faire un copier/coller depuis le site du Gorafi !

Je disais donc : Joyeux Noël !

Et que penses-tu de cette tournure de phrase que l'on entend trop souvent : "Nous (...), on... " ?

Bon réveillon, amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 24/12/2015

tout à fait Thierry ou plutot Serge !
meilleurs voeux du plus beau langage
amitiès

Écrit par : ventdamont | 31/12/2015

Serge va t il comprendre "le Thierry" ?

Écrit par : Lady Catherine | 31/12/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique