logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/06/2014

Manuscrit

J'ai fait une folie.

J'ai préféré la faire plutôt que d'avoir des regrets par la suite.

J'ai commandé  aux éditions " Les saints Pères" un des mille exemplaires du tirage limité du manuscrit de Louis Ferdinand Destouches, dit CELINE,  "Voyage au bout de la nuit".

Voici ce qu'en dit l'éditeur dans sa présentation:

Le manuscrit original du chef d’oeuvre de Céline, en édition limitée.

Voyage au bout de la nuit paraît en 1932 chez Denoël. Louis-Ferdinand Céline rate le Goncourt, mais obtient le Renaudot. En mai 1943, il vend son manuscrit à Etienne Bignou, marchand d’art de la rue la Boétie. La transaction se fait contre 10000 FF et un petit tableau de Renoir.

Le manuscrit disparaît alors pendant près de 60 ans.

Lorsqu’il réapparaît, en 2001, par l’entremise du libraire Pierre Bérès, le manuscrit est mis aux enchères à Drouot, suscitant immédiatement les convoitises et les offres. La BNF l’emporte, faisant jouer son droit de préemption, pour plus de 12 millions de francs.

Conservé dans un coffre-fort de la BNF, le manuscrit n’a jamais été numérisé – seuls quelques privilégiés ont pu y avoir accès. A l’initiative des éditions des Saints Pères, ce trésor de la littérature française est désormais accessible aux passionnés.

Cette publication inédite propose une immersion bouleversante dans l’univers de l’un des plus grands écrivains français. Le livre est édité en série limitée (chaque exemplaire est numéroté de 1 à 1000) dans un luxueux coffret fabriqué à la main.

 

Capture2.JPG

Capture3.JPG

 

J'ai reçu ce matin mon exemplaire numéroté 761.

C'est au dessus de tout ce que j'espérais!

Je vais donc relire de nouveau "Voyage", mais cette fois-ci à travers les hésitations de la main de l'écrivain. L'approche de l'oeuvre va être différente, et je suis sûr que je vais encore faire de nouvelles découvertes dans ce roman qui est (pour moi !) LE roman du XXième siècle.

 

Commentaires

Mais quel snob tu fais !!! Ne pouvais-tu te satisfaire d'une édition en Livre de Poche comme tout mortel ?

Bien sûr je plaisante et... t'envie ! moins pour les qualités du papier que pour celle du contenu. J'espère que tu nous tiendras au courant de ta lecture et des différences fondamentales s'il y en a.

J'ose ajouter une petite question : les éditions "des Saints Pères" se mettent à éditer Céline ? mais où va la morale mon cher ? Où va-t-on ?

Bises et bon dimanche d'abord et avant tout.

Écrit par : Monique C | 08/06/2014

J'ai lu pas mal de manuscrits de Céline, en particulier ses échanges de correspondances avec Albert PARAZ lorsqu'il était en exil mais ce manuscrit là est vraiment exceptionnel, comme avec une touche de divin.
Sûrement l'influence de l'éditeur...

Bises Monique

Écrit par : Serge | 08/06/2014

Alors bonne lecture, si tu n'as pas encore commencé ton livre.
Chaud, chaud, sur le coteau ?
Peut-être de la pluie cette nuit ?
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 10/06/2014

Quelle chance !! vous êtes un MEC bien...

Écrit par : Lady Catherine | 13/06/2014

j'aurais aimé être de vos proches, et être dans le partage avec vous (car cette acquisition pouvez vous la partager? avec l'intensité du plaisir que vous éprouvez)
et là dans un salon calme, une lumière douce, les voilages tirés, la clef tournée dans la serrure pour être certains de ne pas être importunés, surtout débrancher le téléphone
deux fauteuils profonds, ou un seul pour deux, (je ne vous drague pas, juste je repense à ce qui a existé ... ce qui pourrait être encore ... mais je n'y crois (presque) plus ... ), et vous auriez été le lecteur, je vous imagine avoir une voix douce, un parlé net, et nous aurions lu a quatre mains, comme il est possible de le faire, quand deux êtres se trouvent
soyez heureux
Catherine

il est décédé en ce mois de mars, et c'est un trou béant qu'il y a devant moi

Écrit par : Lady Catherine | 13/06/2014

Catherine
je vois que je peux répondre à votre commentaire et me permets de vous souhaiter plein de courage !
amicalement
Christiane

Écrit par : Christiane | 13/06/2014

Chère Catherine
Blog 50 n'est pas forcément le meilleur endroit où l'on peut faire partager sa détresse, et je suis d'autant plus sensible que vous l'ayez fait sur mon blog; vos mots d'amitié sont reçus comme un précieux présent et peut-être vous aident-ils, le temps que vous les formulez, à oublier un peu votre peine?
Christiane et Monique vous appréciaient beaucoup (je le sais...) lorsque vous écriviez, et comme moi, elles pensent peut-être que l'écriture vous aidera un peu à surmonter cette absence.
Vous avez mon adresse de messagerie: n'hésitez pas à en user.

Avec toute mon amitié

Écrit par : Serge | 13/06/2014

un bel ouvrage que tu as entre les mains , bravo pour cette folie ! c'est la folie qui donne les plus grandes joies, quoique dans certains cas, et je sais de quoi je parle , la folie fait des dégats, mais il est préférable d'en rire.
Pour Catherine, je crois comprendre "ce trou béant" et je lui souhaite courage si elle repasse par ici.
Très très amicalement Serge et Jean Mau se joint à moi
à bientôt
bisous bourguignons

Écrit par : Christiane | 13/06/2014

Très belle écriture de Catherine... et biens sûr je me permets de lui souhaiter ici beaucoup de courage également....

Écrit par : Monique C | 13/06/2014

essai URL
et merci pour vos sympathiques mots et pensées

Écrit par : Lady Catherine | 13/06/2014

Bonsoir en ce vendredi...il y a les oiseaux qui chantent dans mon mini jardin, le soleil a été là toute la journée, (60 Picardie) je relisais vos mots Serge, les mots et surtout dans le virtuel, sont difficiles à écrire, à faire passer, à faire comprendre, et puis Moi et les Mots...c'est toute une histoire, vous avez employé le mot détresse, alors je me suis mal exprimée, il ne me semble pas que je suis dans la détresse, j'ai le sourire, je sais même rire, apprécier les petites joies de tous les jours, et surtout donner et recevoir l'Amour de mes deux petits fils de 4ans et 1an, et j'ai mon Amour de fille, un gendre devenu fils
puis... vous écrivez : "le temps que je vous ai écrit ne m'a pas aidé", non çà ne m'aide pas, je dirais plutôt, j'ai été heureuse et toujours très étonnée que par je ne sais quel mystère parfois je reçois un message de Blog50, là çà a été le cas, une personne avez ajouté un commentaire sur un de vos sujets, où il y a longtemps j'avais mis une idée de passage,
je remercie Christiane et Monique et d'autres, dont j'ai aussi (parfois) les adresses mails,
vous parlez de mon écriture, j'ai toujours mes correspondants à l'étranger en langue française, Babacar du Sénégal, Abdel dans ses montagnes algériennes et d'autres : Miami, Brésil, Israël, Autriche... c'est épistolaire en fonction de leurs vies et de la mienne, Abdel cela fait plus de 10ans maintenant... nous ne nous sommes jamais rencontrés.
oui j'ai votre adresse de messagerie, le lien à été coupé, surement encore par moi, et si je suis bavarde, et très à l'écrit, je suis très réservée pour faire les premiers pas et aller ainsi vers vous, vous avez votre vie
mais vous avez aussi la liberté de vos choix
vous et nos amies et amis
Catherine

Écrit par : Lady Catherine | 13/06/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique