logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/02/2014

Le grand cabaret littéraire.

Samedi soir, comme il m'arrive de le faire parfois, j'ai regardé "Le Grand Cabaret".

Autant je trouve les numéros de music-hall d'une qualité exceptionnelle, autant je trouve les commentaires du Sieur Patrick Sébastien et de ses invités parfaitement insupportables, et je regarde donc l'émission avec ma technique téléspectatrice habituelle: sans le son.
Mais il m'arrive quand même parfois d'écouter si j'aime un des invités, ne serait-ce que pour voir comment il s'en sort dans ce torrent de bêtise verbale.

Ce fut le cas samedi avec Sylvie Testud qui venait présenter son dernier livre. Je n'ai rien lu de cette actrice/écrivain, mais ses romans semblent appréciés, l'un a d'ailleurs été primé.
ET LA, dans le flot des compliments, Monsieur Sébastien parle du métier d'écrivain, d'auteur, qu'il s'agit d'un milieu fermé, difficile, qui demande beaucoup d'abnégation, de travail, d'introspection et j'en passe, et conclut en disant qu'il reconnait avoir beaucoup de chance de faire partie de ce milieu littéraire...
Textuel.
Pas moins.
Pour bien comprendre jusqu'où peut être poussé le comique, il faut avoir lu Sébastien.
Je l'ai fait.
A titre d'expérience masochiste, pour me punir de ne pas avoir saisi toutes les subtilités de Proust.
J'ai presque lu "la Cellule Zarkane" écrit sous le pseudo de Joseph Lusky.
Vous ne connaissez pas? c'est dommage si vous aimez un tant soit peu la littérature. Ce livre est l'exemple parfait de tout ce qui doit être fait pour rater un roman: intrigue nulle ou prévisible, construction incohérente, vocabulaire vulgaire (je n'ai pas dit argotique) et syntaxe approximative. Même dans la présentation typographique (gros caractères, larges interlignes, renvois à la ligne) on sent le désir de présenter ce qui peut ressembler à un livre avec du vide dedans.

Certains auteurs, présents dans ma bibliothèque, ont demandé de changer d'étagère tant la promiscuité leur est insultante...

Le seul avantage que présente ce livre aujourd'hui: il est "collector" car une grand partie des tirages a fini au broyeur.

Il y a tout de même une justice...

 

seba.jpg

Bonjour le poète...

 

Commentaires

Sébastien je ne regarde pas non plus, je préfère m’intéresser à autre chose. Juste entendu une ou deux fois s’exprimer et, proportionnellement à tout ce qui a droit de cité chez les médias, je ne l’ai pas trouvé pire que bien d’autres qui ont des cartes de visite même encore plus ronflantes.

Sylvie Testud je l’ai trouvée plus qu’excellente dans le rôle de Sagan. Sans doute elle l’est aussi dans d’autres rôles comme celui d’une des sœurs assassins mais que je n’ai pas vu faute de goût pour le genre.

Elle aussi je l’ai entendue s’exprimer une ou deux fois et pas moins intéressante non plus mais… de là à être écrivain et que le sujet présente quelque intérêt et qu’un auditoire trouve le tout passionnant… faut voir !

Je ris de tes livres demandant à changer d’étagère,

Si les miens pouvaient carrément me tendre un peu les pages parce que, depuis deux jours où j’ai terminé «Le bleu du ciel» de Georges Bataille, - ça «arrache» (pardon de faire ma Patrick Sébastien). J’ai un peu de mal à me «rebrancher» sur un autre livre. Et puis, je me méfie des livres «qui bourrent mais ne remplissent pas»

Mais comme je lis aussi par intermittence «L’Algérie de la préhistoire à l’avènement de l’islam», - magnifique voyage dans l’Histoire et la géographie de l’Algérie - je ne suis pas trop en souffrance bien que je sois habituée à en lire plutôt au moins trois alternativement.

Au bout de mon commentaire, j’observe avec peine comme il est facile de se faire débordante – j’allais dire «Sébastiennisante», surtout sans les mêmes rapports... qualité-prix.

Bises

Écrit par : Monique C | 18/02/2014

J'ai souvent moi aussi deux livres en cours, l'un toujours d'un genre plus "léger" que l'autre pour aérer l'esprit. Actuellement, je suis sur "Opération Sweet Tooth" de Ian Mc Evan. Délicieux. Je viens de terminer "En finir avec Eddy Bellegueule" d'Edouard Louis. Dur.
Et j'entrecoupe tout ça de Céline que je lis et relis par périodes...

Je vais aller chercher "Le bleu du ciel".

Et je te rassure, tu es pour moi d'un excellent rapport qualité/prix dans tes commentaires!

Bises, amie

Écrit par : Serge | 19/02/2014

Et bien là, je te rejoins. Les numéros de music-hall, comme tu dis, sont d'une qualité exceptionnelle, mais lui, alors d'une c...rie exceptionnelle. Je ne peux plus l'entendre parler, alors je zappe son émission. Quant à son talent d'écrivain, comme tu dis, il "a beaucoup de chance" de faire partie de ce milieu. Quel prétentieux !
Si je comprends bien, artistes, chanteurs,....tout le monde se dit écrivain. Est-ce que leurs livres resteront aussi longtemps dans les bibliothèques que ceux de nos VERITABLES ECRIVAINS ? J'en doute. Dans quelques années on dira : Patrick Sébastien, écrivain, et qu'a-t-il écrit ?
Dommage car ses émissions sont de qualité. J'aime bien les "Années Bonheur" avec une pléiade d'artistes. Ne peut-on changer de présentateur ?

Bises.

Écrit par : pimprenelle | 19/02/2014

Cela n'a rien à voir avec cette note.
J'ai lu un de tes commentaires sur les PPS de Héraime.
On te demande d'acheter une licence, mais tu as aussi une case "fermer". Tu cliques dessus et ta petite fenêtre rectangulaire disparaît. Tu cliques sur la ligne du PPS et celui-ci s'ouvrira.
A chaque fois que l'on te demandera d'acheter, n'hésite pas à cliquer sur la case "fermer", cela marche à tous les coups.
Bonne nuit.

Écrit par : pimprenelle | 19/02/2014

Merci Flo pur ton aide.
Je suis passé un peu vite sur les PPS D'Héraime et j'aurais dû savoir et pouvoir les ouvrir...
C'est la pluie qui me rouille!
Bises du coteau

Écrit par : Serge | 20/02/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique