logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/02/2014

Manif...

Lu sur le portail info Orange:

 

bad.jpg

 

Robert Badinter : «Il y a une forme de dégénérescence du débat politique»


La manifestation de dimanche dernier, à l'issue de laquelle 250 personnes ont été placées en garde à vue, avait rassemblé à Paris 17.000 personnes selon la police, parmi lesquelles des militants d'extrême droite dont certains ont crié des slogans antisémites.
"C'est la première fois depuis la fin de l'Occupation que l'on entend hurler dans les rues de Paris «dehors les Juifs", souligne Robert Badinter dans les colonnes du Parisien de dimanche.
"J'ai le sentiment que tout le monde a été surpris. Mais face à une telle provocation fasciste, à ces cris infâmes, j'aurais souhaité des réactions plus vives, des appels d'associations de défense des droits de l'homme et des partis républicains pour organiser une grande manifestation de protestation", ajoute-t-il.
Selon l'ancien ministre de la Justice, "il faut rappeler chaque fois que nécessaire que la République française ne peut pas tolérer ces cris, pas plus qu'elle ne saurait laisser passer des slogans « Dehors les musulmans » ou « Dehors les Arabes".
------------------------------------------

Je m'associe totalement à cette déclaration.

 

Commentaires

Bien sûr que crier "dehors les juifs" est immonde (tu remarqueras que je ne mets pas plus de majuscule à "juifs" que je n'en mettrais à "chrétiens", l'un comme l'autre ne dénommant pour moi qu'un état de pensée individuelle qui s'assimile ainsi à un adjectif et non pas à un nom propre).

Bien sûr que ces cris et slogans, qu'ils soient contre juifs ou musulmans (tiens, il a pas mis de majuscule à "musulmans"... y aurait-il dans cet inconscient, malgré toutes ces belles paroles, quelque petite différence notoire ?).

Bon, allez, faisons confiance au fond plus qu'à la forme. Mr Badinter est tout de même un grand humaniste et, là encore, je partage aussi. Il ne faut pas se tromper d'ennemi.

Bises à l'humaniste que tu es aussi.

Écrit par : Monique C | 03/02/2014

D'ailleurs,
... (j'écris d'abord et je réfléchis après. c'est une tare qui m'ôte souvent quelque majuscule)

ce «Il y a une forme de dégénérescence du débat politique» me fait penser à cette citation relue ce matin :

« Le pire des analphabètes, c’est l’analphabète politique. Il n’écoute pas, ne parle pas, ne participe pas aux évènements politiques. Il ne sait pas que le coût de la vie, le prix des haricots et du poisson, le prix de la farine, le loyer, le prix des souliers et des médicaments dépendent des décisions politiques. L’analphabète politique est si bête qu’il s’enorgueillit et gonfle la poitrine pour dire qu’il déteste la politique. Il ne sait pas, l’imbécile, que c’est son ignorance politique qui produit la prostituée, l’enfant de la rue, le voleur, le pire de tous les bandits et surtout le politicien malhonnête, menteur et corrompu, qui lèche les pieds des entreprises nationales et multinationales. » Bertolt Brecht, poète et dramaturge allemand (1898/1956)

c'est juste pour dire qu'on peut ainsi y ajouter l'imbécile qui se trompe d'ennemi parce qu'il ne nomme pas le point de "friction".

Écrit par : Monique C | 03/02/2014

Notre cher Badinter aurait mis des minuscules s'il avait écrit lui même l'interview, j'en suis sûr...

Tu viens de me faire découvrir l'analphabétisme politique: j'avais conscience au fond de moi de l'existence de cet état, mais je n'arrivais pas à y mettre un nom! merci à toi et à Brecht. Et ceux qui nous lisent (ils sont quelques uns) vont peut-être pour certains adopter eux aussi la formulation.

Car il faut dire que dimanche, les analphabètes extrémistes étaient nombreux, confits non de savoir mais de certitudes. Ce sont les plus dangereux.

Bises amie fidèle

Écrit par : Serge | 03/02/2014

La montée des extrémismes en France est bien réelle. Cela me navre, ceux qui crient avec les loups ne semblent pas se souvenir des leçons du passé. Même notre démocratie est en danger. Et le monde des politiques n'inspire plus le respect que leur fonction devrait leur conférer. Les partis traditionnels n'ont pas conscience du danger et continuent à mettre en avant leurs petites querelles et autres combines. Il n'y a plus d'homme ou de femme ayant une envergure nationale dans notre pays, et la porte est ouverte à une extrême droite dangereuse.

Christian

Écrit par : Christian | 08/03/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique