logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/09/2013

Mélange des genres

      AGEN abrite depuis quelques années l'ENAP, Ecole Nationale de l'Administration Pénitentiaire. Tous les surveillants de prison de France et de Navarre bénéficient d'une formation dans cet établissement.

maton.jpg


La ministre de tutelle, Madame Taubira, s'est rendue récemment sur le site pour une visite que je qualifierai de professionnelle.
Il se murmure à Agen, dans certains milieux "autorisés", qu'à cette occasion de nombreux policiers agenais (une quarantaine?) auraient déposé un arrêt de travail maladie (sorte de grève qui ne porte pas son nom) pour ne pas assurer le service d'ordre nécessité par cette visite et ainsi protester contre la politique carcérale de la ministre.

Soit.

Ce qui me surprend dans cette affaire, c'est que des fonctionnaires qui relèvent d'un ministère, celui de l'Intérieur, protestent contre la politique d'un autre ministère, celui de la Justice.
C'est nouveau.
Aussi, ne nous étonnons pas si un jour les médecins hospitaliers se mettent en grève car ils ne sont pas d'accord avec la politique du ministère de l'Agriculture, ou les enseignants (et ils n'ont pas besoin de ça, je le dis avant que d'autres le disent...) arrêtent le travail parce qu'ils ne supportent plus la politique du ministère de l'Industrie... Et ainsi de suite...
La vérité dans cette affaire, c'est qu'en réalité les policiers n'aiment pas les délinquants.
Pas du tout.
C'est étonnant, car le voyou est le fonds de commerce du représentant de l'ordre, son gagne pain. S'il n'y a plus d'assassins, de violeurs, de dealers, le métier de flic disparaît ! et hop, tous au chômage...
Et puis, c'est un peu comme si les médecins n'aimaient pas les malades ou les instituteurs les enfants illettrés, comme si un ébéniste n'aimait pas le bois, un géomètre les calculs trigonométriques ou un maçon l'équerre et le fil à plomb...


Alors, messieurs, vous nous obligez à dire:
"mais que fait la Police?"

 

flic.png

(Images internet)


Commentaires

Bravo pour ton analyse syr les disconfionements MORAUX des fonctionnaires intéressés...quel cercle vicieux, on ne sait plus qui esr qui...comment agir pour le bien de la Société...laissons cela aux têtes bien pensantes des politiciens de tout bord..ils savent navifuer, eux...même en eau trouble.

Bises Hélène

Écrit par : hélène | 18/09/2013

Merci hélène pour ton soutien moral sur un sujet aussi épineux.
T'es pas comme la dame ci-dessous qui pinaille...
Bises reconnaissantes

Écrit par : Serge | 18/09/2013

Piégée par ta plume aérienne, je viens déposer mes pensées à ses pieds (de ta plume) –J’aime les sujets de réflexion et la manière dont tu traites celui-ci, avec assez d’humour et de sagesse, juste équilibre pour provoquer une réaction sur un vaste panel de lecteurs.

V’la pour les dièses.
Côté bémols,
Je trouve que les exemples que tu as cités – Ministère de la Santé et Ministère de l’Agriculture d’une part, Enseignement et Industrie d’autre part, tout comme Police et Justice sont parfaitement interdépendants – J’irais même si le sujet était drôle, jusqu’à penser qu’en fusionnant tout ça on ferait quelques économies et on éviterait de constamment ennuyer ceux qui souhaitent passer les frontières avec leurs petites valises de billets –
Mais le sujet n’est ni drôle ni simple si on ne souhaite pas du tout que chacun en arrive à l’auto-défense, à la limite sans jugement et avec mort d’homme le plus souvent. Il nous faut donc des institutions – ça coûte – faut des impôts – faudrait lutter contre l’évasion fiscale et c.
Pas simple – et les revendications policières ne le sont peut-être pas non plus qui, comme toutes revendications, ont leur propre intérêt d’être. Que savons-nous, quand nous ne sommes pas policiers, sur la question ?
Dans un élan subit de gratitude pour notre chère police, il me vient à l’idée aussi qu’il y a peut-être moins de beaux parleurs et de gens qui maîtrisent la théorie pure que dans ceux de la Justice plus habituée aux plaidoiries et envolées lyriques. Faisons un geste pour l’équilibre des forces !
Comme je ne voudrais pas que ma réflexion dégénère trop non plus, surtout quand je ne suis pas plus sûre de moi sur un sujet,
Je te fais la bise amicale mais très méditative. Bonne journée.

Écrit par : Monique C | 18/09/2013

J'ai tenu compte de tes remarques et viens de censurer la partie de texte litigieuse...

Arriverais-tu à me démontrer que je suis de mauvaise foi?
Parce que tu aurais raison !!!

Bises amie

Écrit par : Serge | 18/09/2013

Ministère de l'Intérieur et ministère de la Justice, cela ne devrait faire qu'un, les champs d'intervention se recoupant bien souvent. Je rejoins en cela ce qu'écrit Monique.

Comment a dû réagir Madame Tobéiras, heu... Taubira ? L'as-tu su (doku) ?

Bonne journée, amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 19/09/2013

Alors là, tu soulèves un vaste problème.
Je vais aussi poser une ou deux questions : Pourquoi ne nomme-t-on jamais, dans les médias, les assassins de policiers ? Pourquoi ne nomme-t-on jamais les petits braqueurs ?

Qui cela gêne-t-il ?

Je me pose des questions.....

Bises incompréhensives.

Écrit par : pimprenelle | 21/09/2013

Bonsoir Serge
Ta visite sur mon blog m'a faite grand plaisir !J'espére que toi tu vas aussi bien que possible !
Trop fatigué pour entrer dans un quelconque polémique ,je me contente de t'assurer de mon amitié et te souhaite à toi également longue ,trés longue vie mais en bonne santé ...
Jacques de Hte Provence

Écrit par : Jacques de Haute Provence | 26/09/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique