logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/06/2013

Voltaire et la tolérance

Voltaire s’adresse à Dieu pour le supplier d’inspirer aux hommes le sentiment de la tolérance religieuse :


«  …/…Tu ne nous as point donné un cœur pour nous haïr, et des mains pour nous égorger ; fais que nous nous aidions mutuellement à supporter le fardeau d’une vie pénible et passagère ; que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants, entre tous nos usages ridicules, entre toutes nos lois imparfaites, entre toutes nos opinions insensées, entre toutes nos conditions si disproportionnées à nos yeux, et si égales devant toi ; que toutes ces petites nuances qui distinguent les atomes appelés hommes ne soient pas des signaux de haine et de persécution ; que ceux qui allument des cierges en plein midi pour te célébrer supportent ceux qui se contentent de la lumière de ton soleil ; que ceux qui couvrent leur robe d’une toile blanche pour dire qu’il faut t’aimer ne détestent pas ceux qui disent la même chose sous un manteau de laine noire ; qu’il soit égal de t’adorer dans un jargon formé d’une ancienne langue, ou dans un jargon plus nouveau ; que ceux dont l’habit est teint en rouge ou en violet, qui dominent sur une petite parcelle d’un petit tas de la boue de ce monde, et qui possèdent quelques fragments arrondis d’un certain métal, jouissent sans orgueil de ce qu’ils appellent grandeur et richesse, et que les autres les voient sans envie : car tu sais qu’il n’y a dans ces vanités ni de quoi envier, ni de quoi s’enorgueillir.
   Puissent tous les hommes se souvenir qu’ils sont frères ! …/… »

voltaire tolérance.jpg

Commentaires

Très belle prière . Et c'est si bien écrit : le style me réjouit et sert si bien l'idée, justement de façon très mesurée .
Renée, de Belmach

Écrit par : Renée THIBESARD | 04/06/2013

Il n'y a rien de changé sous le soleil depuis que Voltaire a écrit ces paroles pleines de vérité
Les guerres fratricides n'apprennent rien aux gens de ce monde, l'intolérance a toujours pignon sur rue et sur coeur pour la majorité bien que chacun s'en défende
Merci je ne sonnaissais pas ces écrits de Voltaire, pleins de sagesse et de clairvoyance
Bonne journée

Écrit par : f.jegou | 05/06/2013

Tout à fait d'actualité ce manifeste, rien n'a changé et je pense que le monde s'achemine vers des lendemains qui ne chanteront pas. Les inégalités sont parfois abyssales, le mépris domine avec l'argent ROI.

Alors...profitons du jour qui passe et admirons les fleurs qui éclosent de toutes parts..

Bises
Hélène

Écrit par : hélène | 05/06/2013

Que je te rassure tout de suite Serge ,j'ai parfaitement compris tes deux notes et je les approuve . Et je me rends compte que la tolérance n'est pas donner à tout le monde .
Voltaire était un sage .Amitiés

Écrit par : heraime | 05/06/2013

et pourtant si chacun se remettait en question et mettait en pratique ce que tout le monde est en droit d'attendre .....
bisous ensoleillés
Christiane

Écrit par : Christiane | 06/06/2013

Voltaire est un grand nom de candide, apaisant volontiers les méninges. Mais le temps de Voltaire, tout comme le temps des pieds nus de Jésus ou d’Abraham, n’est plus le nôtre.

Voltaire n’a pas eu à se positionner sur des sujets aussi nombreux et bouleversant nos sociétés que ceux de notre époque.
Loin de lui les petites éprouvettes à bébés et autres appareils à satisfaire tous nos désirs ou à raccourcir nos insupportables souffrances.

Il ne s’agit plus guère là ni de nous haïr ni de nous égorger mais de savoir quelle est l’inhumaine limite à ne pas franchir.

Mon humble avis est qu’il ne faut pas perdre de vue une limite à ne pas franchir et que cette limite nous apparaît de plus en plus dans un brouillard dont certains s’accommodent plus facilement que d’autres qui vont même jusqu’à en être terrifiés.

La tolérance ne peut être à sens unique et à mon humble avis – encore – elle devrait être le point d’équilibre entre la peur et l’espérance.

J'ai pris le temps de réfléchir à tes deux notes et je ne peux m'empêcher de penser que la tolérance ne fait pas tout. Les bourreaux tolèrent bien la peine de mort tout comme le banquier tolère bien l'argent sale.

Ce mot de Tolérance est comme Amour ou n'importe quel autre mot qui peut aussi ne servir qu'à des petites satisfactions de soi-même

Bises de la très humble moi-même. (j'ai failli ne pas donner mon avis mais tu es toujours si gentil que je me suis finalement dis : vas-y cocotte il ne va pas te manger!)

Écrit par : Monique C | 06/06/2013

Tu savais que je ne pouvais pas ne pas répondre...

Qu'on soit au XVIII ou au XXI siècle, les mots ont souvent le même sens. Parler de tolérance ne s'applique pas au fait de tolérer tel ou tel fait de société, mais de tolérer que d'autres puissent en avoir une approche différente de la sienne propre.
Pour moi, c'est aussi simple que ça...
Et rappeler de temps en temps ces mots et ces valeurs est nécessaire pour qu'on puisse continuer à pouvoir vivre une société non animale. Ou alors, bannissons des mots utopiques tels Liberté, Egalité, Fraternité...et tant d'autres!
Tu remarqueras que je n'ai jamais donné mon avis sur la procréation médicalement assistée, sur l'euthanasie (par exemple...) parce que ça ne concerne que moi. Sur le mariage pour tous: de quel droit pourrais-je m'opposer à ce que deux personnes qui s'aiment puissent avoir une vie normale de couple? tellement de couples qui ne s'aiment pas ont une vie anormale...et dans les deux cas, ça ne modifie en rien la mienne.
Et puis je ne supporte plus (là, je ne parle pas pour toi, bien sûr) que certains s'appuient sur leurs convictions religieuses pour justifier des pensées et des comportements extrémistes, et pires.
Le Bon Dieu que m'avaient appris mes grands-mères ne devait pas être le même que Le Leur... je Le trouvais plus tolérant (tiens, nous y revoilà !) plus sympa, pour tout dire plus proche des hommes.

Voila ma chère Monique, tu m'as obligé à une réponse un peu longue mais c'est un plaisir.

Tolèreras que je te fasse une bise?

PS: je viens de passer une mauvaise semaine: je suis mortifié de ne pas avoir été invité à la bloguinade.
Je me demande bien pourquoi ..?

Écrit par : Serge | 06/06/2013

Je compatis sincèrement à ton émoi pour n’avoir pas été convié à toutes les possibilités de jouissance du blog, d’autant plus que je te trouve plutôt gentil et sympa avec tout le monde. Mais vu que je ne connais pas les critères je ne m’aventure pas davantage sur le sujet.

Concernant le mariage pour tous, je ne partage pas la même certitude que toi . Les arguments utilisés pour le justifier ne me paraissent pas justes la plupart du temps. Comme par exemple, parler de la mésentente ou des difficultés des couples hétéros, comme si l’homosexualité était une garantie du contraire, comme si l’Amour était forcément plus vrai, plus beau, plus grand (plus profond ahahah – ben quoi on peut rire aussi !!!) et plus certain pour ces couples.

D’autre part, je trouve que c’est un sujet qui demandait à être traité avec beaucoup plus de considération pour chacune des parties opposées et non pas légiféré dans la précipitation et la manière dictatoriale comme ça a été.

Pour ce qui est du droit de manifester, il me semble que c’est un droit tout à fait démocratique pour un sujet qui divise une telle quantité de personnes. Pour ce qui est de la violence lors de ces manifestations, nous savons bien que c’est le fait de groupuscules qui n’ont rien à voir avec des défilés pacifiques où les familles s’entendent même à y emmener leurs enfants.

La violence est toujours le fait de groupes extrémistes qui n’ont rien à voir avec la démocratie.

Pour finir, et comme je relis ton commentaire et le mien, je me dis que le mieux était d'interdire le mariage pour tous jusqu'à ce que tout le monde se mette d'accord.

Je plaisante parce que je ne fais pas partie de ces gens qui donnent tant d'importance au mariage et que je considère l'union libre comme la panacée. Par contre je comprends la démarche du mariage religieux mais c'est à un autre étage du magasin. Amen.

Bises mon Ami et un peu contrite de ce désaccord avec quelqu'un comme toi.

Écrit par : Monique C | 07/06/2013

Contrite? c'est pas une maladie de vieux qui attaque les articulations???

Ces désaccords ponctuels sont aussi notre richesse, l'important étant qu'on se les dise bien tranquillement.

Bises et bon week-end, ma chère Monique

Écrit par : Serge | 07/06/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique