logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

05/01/2013

Jour de chance

 30 décembre 2012:

   un brin de soleil, pas de pluie en vue, une épave de moto qui m'intéresse pour la pièce à aller voir du côté de Castelsarrasin à 70 km, et mon copain et moi décidons que c'était le jour idéal pour sortir nos motos, les faire respirer un peu en ces périodes peu favorables aux balades et montrer au futur vendeur qu'on est des motards tous temps et qu'il va pas nous la faire...
La reprise en main des machines se fait sans souci, et au bout de quelques kilomètres, on devient aussi "performants" qu'à une fin de saison de roulage !
Nous rejoignons le village ( Lavilledieu du Temple, il s'appelle, et je trouve ce nom très joli) où se trouve notre vendeur, par une nationale habituellement très encombrée (l'ancien axe Bordeaux/Toulouse), mais ce jour là miraculeusement déserte.

Nous nous rendons à notre rendez-vous, ne faisons pas affaire car entre une photo d'annonce sur Leboncoin et la réalité de l'objet au fond d'un garage, il y a parfois un monde revisité par Photoshop !

Sans trop râler car après tout, le vrai but était de faire un peu de moto en hiver, nous prenons la route du retour en allure pépère, accrochant parfois le 110/120 mais à l'insu de notre plein gré. Mon copain roule devant, comme d'habitude, moi derrière à une dizaine de mètres.


CE QUE JE VAIS RACONTER MAINTENANT EN QUELQUES LIGNES S'EST PASSE EN UNE FRACTION DE SECONDE:


Je vois surgir venant de la gauche, devant mon copain, un chien, non ce n'est pas un chien, c'est plus gros ! c'est quoi? un veau? non, trop petit, putain un sanglier ! sanglier.jpget un gros ! qui traverse la nationale sans regarder ni à gauche ni à droite, plein pot comme s'il avait une meute au derrière, ce qui était le cas. Je vois que mon copain l'a vu aussi car par un réflexe de survie, il donne un violent coup d'accélérateur qui propulse sa moto vers l'avant, ce qui permet à la bête de passer au ras de son garde boue arrière.

Et toi alors, me direz-vous? moi je bénis ma méticulosité à entretenir ma machine, qui m'avait amené récemment à remplacer des pneus qui auraient pu encore "faire", et des plaquettes de freins qui étaient à mi-usure. J'ai réussi à cet instant là le freinage de ma vie, bien en ligne, sans glisser, sans tomber, pour que le sanglier puisse passer au ras de ma roue avant sans se blesser !


Quelques centaines de mètres après, nous nous sommes arrêtés pour respirer un bon coup, nous féliciter mutuellement, nous dire que nous étions les plus grands motards du monde, qu'il ne faudrait pas raconter ça à nos épouses qui tordaient un peu le nez de nous voir partir ce jour là, et que pour notre prochaine sortie, on attendrait la fin des battues au gros gibier.

En plus on s'en fout, actuellement il pleut...


Pour nous, ça s'est mieux terminé...






Commentaires

Ton histoire me rappelle la mienne. C'était en revenant du Bol d'Or dans les années 70
c'était également la période de chasse. Arrivée à la hauteur d'un petit village de Saône et Loire, le chasseur et son chien étaient là, le chien a traversé, j'ai tout fait pour l'éviter ! hélas, il a traversé devant ma roue ma vitesse à l'époque dans les 110/120, je l'ai touché, la moto est partie d'un côté, moi de l'autre, j'ai terminé contre la porte d'un hangar, merci à mon casque, je me suis relevée immédiatement, je courais après ma moto, c'était un kawa bleu avec un magnifique carénage bleu ciel, bracelet .... le carénage a explosé.....
le chien est mort.....
J'ai eu un ligament abimé que je n'ai pas fait soigner à l'époque, un énorme mal de dos, mais qu'importe...... je n'ai rien soigné de tout ça.....
aujourd'hui il me reste des souvenirs, un genou qui a dû être opéré par la suite plusieurs fois et un dos..........dont je tairai les conséquences ........
merci pour cette note, j'ai toujours la nostalgie de mes motos, de cette liberté, de ces bonheurs inoubliables., de mes copains formidables du moto club de Paris !
Pour revenir à ta note : chapeau de vous en êtes sortis sans bobo !
bises amicales
Christiane

Écrit par : Christiane | 05/01/2013

Voilà ce qui arrive quand on s'amuse à faire des "prélèvements", comme diraient nos "amis" les chasseurs !
Content que vous vous en êtes bien tirés, en tous cas. Pas de dégâts aux motos ?

Bonne fin de journée, amicalement,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 05/01/2013

Coucou le champion !
Quelle précision et surtout la chance ....
Bizoux et bonne soirée !
Françoise

Écrit par : françoise la comtoise | 05/01/2013

mon frère a eut moins de chance avec mon cousin, un chien qui traverse devant les deux motos le cousin qui l'évite mais sort de la route et qui devalle dans une cour de ferme...
une jambe cassée ...et le bordel à la ferme car nos deux héros tombent pendant le repas de noce de la fille de la maison ...pompiers etc...mon frère fut invité au repas de la noce et mon cousin eut le bon repas de l’hôpital local...
bises

Écrit par : josette | 06/01/2013

Comme quoi on peut aller à la chasse sans fusil, dommage , car le sanglier est fameux à déguster.
Ceci dit, je n'aime pas la chasse ni les battues, seulement la viande!

Bises
hélène

Écrit par : hélène | 08/01/2013

Nous,c'était une biche,du côté de Senlis,un gros trou dans la voiture,mais nous rien!!!
Tu l'as échappé belle!!!
Ps:et le sanglier,une bonne daube avec des raviolis?????(spécialité de l'arrière pays niçois)
Christiane06

Écrit par : christiane06 | 09/01/2013

Déjà, en vélo je trouve qu'on va beaucoup trop vite. Non seulement le goût de la vitesse me dépasse complètement mais en plus si c'est pour risquer sa vie...
Bref bref bref ... je suis très rasoire (au féminin) sur ces sujets qui ne permettent ni de goûter au chant des oiseaux ni de suivre le vol d'un papillon etceterroir.

bises d'une autre planète.

Écrit par : Monique C | 09/01/2013

OK, OK...
Mais aller très vite, c'est la seule façon d'échapper aux flics! alors tu comprendras que regarder la nature relève d'une autre démarche qui demande sérénité et apaisement...
Mises à 1000 à l'heure

Écrit par : Serge ® | 09/01/2013

Pourquoi veux-tu échapper aux flics qui sont avec les abeilles indispensables à notre équilibre environnemental ? Ils ne font rien que butiner.

Re- bises champêtres

(je pouvais évidemment me dispenser de ce petit surplus de comt mais ton "1000 à l'heure" est angoissant et crée par ricochet une vindicte de sagesse)

Écrit par : Monique C | 10/01/2013

Bonjour Serge

C'est le sanglier qui va avoir des choses à raconter chez lui ! Mettre sa hure à ras des rayons de la roue arrière d'un motard casqué et rentrer l'arrière train juste un poil devant un garde boue avant. Et même pas peur !!!
Dommage que les deux bipèdes aient été si adroits ! S'il avait pu en envoyer un dans le décor, cela l'aurait vengé de la mort du l'oncle Cochonix, fusillé dans une battue dimanche dernier par un autre de ces bipèdes.


Une autre version vu par Christian

Écrit par : Christian | 15/01/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique