logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/09/2012

BARBARIN...comme "Barbare"?

 

Après les propos « étonnants » de Monsieur BARBARIN, Archevêque de LYON, concernant le mariage "gay" et ses conséquences présumées, deux réactions (entr’autres) trouvées dans la presse…


1/de Denis QUINQUETON dans rue 69
Rien de nouveau sous le soleil, pourrait-on dire. Les mêmes invectives qu’il y a quinze ans, quand il s’agissait de créer le Pacte civil de solidarité (Pacs). Les mêmes.
N’en doutons pas, un autre de « leurs » seigneurs glissera le mot « zoophilie » dans une phrase où il évoquera l’homosexualité, comme le faisait jadis, avec tant d’habileté, un improbable prêtre – psychanalyste – consultant, Tony Anatrella. A moins que ce ne soit déjà fait.
Je ne vois pas le rapport avec l’inceste.
Le haut clergé a mis en route sa petite boîte à musique délétère qui déverse ses accusations extrêmement graves, sans le moindre fondement, sans le moindre argument. Dans combien d’esprits cette simple phrase de « leur » seigneur Barbarin servira-t-elle d’appui à une moquerie humiliante, à un acte discriminant, à une agression meurtrissante ?
Nous ne sommes qu’au début du débat et je suis déjà lassé de m’offusquer, de me scandaliser. Moi qui voulais discuter et argumenter.
Car j’ai beau chercher, je ne vois pas le rapport. Je ne vois pas le rapport entre l’homosexualité et l’inceste. Je ne risque pas de le voir, d’ailleurs, car de nombreux cas d’incestes sont des rapports hétérosexuels. C’est d’ailleurs la même chose pour les crimes pédophiles, mais passons.
Je ne vois pas le rapport entre les couples homos et « les couples à trois ou quatre ». Je ne risque pas de le voir, d’ailleurs, car les familles recomposées, qui font que des enfants ont plus de deux adultes référents, sont une réalité des familles hétéros qui n’a rien d’anecdotique.
L’Eglise est-elle adaptée à notre démocratie ?
Les différents projets de parentalité, comme les différents projets de vie à deux, ne relèvent pas de femmes et d’hommes infantiles et capricieux, enivrés par les progrès scientifiques ou le supposé relâchement des mœurs. L’esprit de responsabilité est au cœur de ces nouveaux chemins qui permettent aux femmes et aux hommes de répondre à ce besoin qui nourrit le sens de la vie de chacun : le besoin de transmettre.
Cette diversité de modes de vie et de modes d’être parent est le beau fruit de notre société démocratique arpentant les chemins de la liberté, de l’émancipation et de la maîtrise de sa propre vie.
On ne peux pas passer des décennies à promouvoir la liberté des femmes et des hommes dans le cadre des démocraties, à diffuser l’instruction et la connaissance et s’étonner que les dites femmes et les dits hommes s’approprient leur existence.
Ce qui fait que depuis que j’ai entendu « leur » seigneur Barbarin, une question cruciale reste sans réponse. Au-delà d’invectives destinées à attiser la société, l’Eglise est-elle capable de s’adresser à des citoyen-ne-s adultes dans une démocratie comme la nôtre ?

2/ La fédération départementale FN du Rhône soutient le cardinal concernant ses propos sur le mariage homosexuel.


"En ayant rappelé la position de l’Eglise sur la question des revendications homosexuelles Monseigneur Barbarin, Archevêque de Lyon, est victime depuis quelques jours, d’une injuste tentative de déstabilisation. Pourtant, le Primat des Gaules est dans son rôle quand il rappelle, l’équilibre du mariage entre un homme et une femme et la primauté de la famille composée d’un père et d’une mère" écrit Christophe Boudot, le secrétaire du Rhône.
"Le Front National reconnait le principe fondamental de la liberté de chacun, mais se montre farouchement opposé au mariage homosexuel et à l’adoption d’enfants par des personnes de même sexe et de toutes les revendications politico-sociétales qui vont avec" conclut le FN en précisant apporter tout son soutien au cardinal Barbarin.

bar2.jpgbarb1.jpg


 

 

 

 

 

 

 

Oh! le joli couple...

Commentaires

On ne peut pas dire que tu fais un carton avec ce sujet. Tu cherches à faire de la provocation?
Bien amicalement

Écrit par : Jean-Claude | 19/09/2012

Effectivement, mais je crois que je n'ai pas été compris...
Il est vrai que je n'ai pas donné mon avis de façon explicite!
Merci pour ta visite.

Écrit par : Serge ® | 19/09/2012

Tu ne demandes pas ce qu'on en pense et tes mots sont modérés, je lis donc amicalement et en toute quiétude ces deux avis éminemment contradictoires.

Il semble qu'en ce moment, beaucoup de monde prêche pour la liberté d'expression, ce qui n'est pas toujours le cas selon les circonstances - je pense notamment à l'humoriste Dieudo et à toutes les accusations d'antisémistisme pour lui et d'autres -

Mais évidemment "la liberté d'expression" est un beau slogan qui a le mérite de permettre à tous les venimeux de cracher leur venin et à une bonne partie d'eux-mêmes de s'étouffer avec.

C'est ainsi qu'on a vu quantités d'idées aussi sottes que puantes, sur les femmes ou les arabes ou les noirs, devenir suffisamment crasses pour ne plus être brandis comme des étendards.

liberté d'expression donc, et qui a le mérite de nous donner à réfléchir. Parce qu'enfin, il faudra bien que nous nous positionnions.

Bises amicales.

Écrit par : Monique C | 19/09/2012

Monique, ma liberté est de pouvoir publier ce genre de note.
La liberté du curé cité ci-dessus est de dire autant d'inepties qu'il en a envie, et je lui reconnais ce droit, même si je ne suis pas d'accord avec lui (dirait Voltaire...), ce qui est le cas.
Au nom de quelles croyances, éventuellement de quels savoirs limiterions-nous cette liberté de dire et de penser? (C'est pourtant ce que lui, fait).
Par contre, savoir lutter contre devient un devoir...

Bises chère Monique

Écrit par : Serge ® | 19/09/2012

La liberté d'expression te donne le droit de publier ce genre de note. Jusqu’où peut donc aller cette liberté ? et si parfois la liberté était aussi de savoir se taire......et d'éviter de donner trop d'importance à certains sujets.
Oui je sais tu vas me répondre sans doute, que l'on s'ennuie sur mon blog, ou l'on ne parle que que de coeur, de chiens, de chats et de sujets qui ne fâchent pas.
bises amicales
Christiane

Écrit par : Christiane | 23/09/2012

Oui...
Chacun écrit ce qu'il veut...
Bises Christiane

Écrit par : Serge ® | 23/09/2012

Bonjour Serge

Que les gens s'unissent par deux, hommes ou femmes, cela ne me dérange pas. un jour, nous discuterons plus avant sur le sujet de l'adoption d'enfant. Christiane avec son association a eu une expérience pratique qui vaut bien plus que tous les discours. Elle a placé des enfants en accueil à long terme, ayant une famille naturelle consentante, auprès de toutes sortes de familles, depuis des couples standards ( un homme et une femme) jusqu'à des femmes seules, des couples de lesbiennes, mais jamais un couple d'homme ou un homme seul, plus à cause de problème liés au travail qu'autre chose.

Mais à chaque fois, il y a eu enquête préliminaire par au moins deux personnes de l'association habituée à "explorer" les familles , la visite d'un psychologue et ensuite un suivi tous les six mois pendant au moins deux ans. Et il n'y a pas eu plus d'échecs avec des couples "normaux" qu'avec les autres. L'amour envers les enfants et la stabilité des relations entre adultes sont essentielles pour que "ça" marche.

Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 23/09/2012

Merci Christian.
Ton commentaire me réconforte par son ton et sa sagesse...

Toute mon amitié

Écrit par : Serge ® | 23/09/2012

Voila un article qui "retransmes" ce que je pense ( je du premier,bien évidemment).

Barbarin, comme ses " collègues" sont prisonniers du dogme ( datant du 3° siècle si ma culutre est bonne..) qui a fait de l'Eglise une institution fermée.

Remettre en cause ce dogme entraînerait une révolution.

Mais rien n'autorisait cette outrancel'allusioà,ce ménage à trois, l'inceste etc

Et si Jésus avait eu plusieurs maîtresses?Est ce un sercret enfoui dans les caves du Vatican?

Il fut un temps où je trouvais Barbarin un peu "révolutionnaire",mais là je suis terriblement déçue.

Dans l'Eglise doit régner la Loi du silence,et ceux qui l'ont rompu ( Gaillot je crois) ont été exclus.

Un équilibre parental chez des individus hétérosexuels n'est pas une chasse gardée;je reste persuadée que des couples homo sont d'excellenr parents.

Pense t- on seulement à la souffrance de certains pour assumer leur sexualité.

Il m'est arrivé de divorcer des couples où l'un des époux était homo et c'était chaquevfois un véritable déchirement pour les deux conjoints.

Voila ma modeste participation

Bises de fin de journée

Betty.


(En lisant sur ta bannière le citation de Céline, je me suis posée la question de savoir si une poule pouvait voler...)

Écrit par : betty | 24/09/2012

Betty
Penser comme nous pensons (nous, c'est à dire quelques uns tout de même) fait souvent tâche, mais sommes nous dans l'erreur?
Quand à la citation de Céline: j'ai relu "Mea Culpa" il y a peu et je trouve cette phrase d'une justesse glaciale.
Effectivement, les poules PEUVENT voler...
Bises amie Betty

Écrit par : Serge ® | 24/09/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique